Qu’est ce que l’addiction sexuelle?

1. L’addiction sexuelle est un péché librement choisi. La personne qui tombe dans le piège de l’addiction sexuelle a intentionnellement choisi de se livrer au désir d’immoralité sexuelle. Personne ne force celui qui lutte contre l’addiction sexuelle  de récidiver à maintes reprises dans la source du désir. Toute relation sexuelle en dehors du mariage avec un homme ou une femme est un péché, comme un désir dans le cœur.

2. L’addiction sexuelle nous rend esclave des obsessions et des compulsions des désirs. La pornographie et l’immoralité sexuelle vident l’âme ; plus tu t’engages dans la pornographie et la masturbation plus tu ressens un vide. A terme le désir devient une obsession qui tourne à une lutte intérieure contre cette addiction sexuelle jusqu’à en devenir fou même pour un fantasme ou une expérience sexuelle. Même si on nous promet que c’est la vie, ce désir laisse toujours ses victimes dans un vide, misérables et pleins de honte.

3. L’addiction sexuelle est une copie détournée de la nature. La lutte contre ces désirs utilise un fantasme sexuel pour gérer les exigences de la vraie vie ; lorsque des situations ne vont pas dans son sens, il se tourne vers le sexe pour y trouver confort et s’échapper. Le désir ne procure ni confort, ni échappatoire, et il rend votre vie encore plus difficile en vous enfonçant dans la honte, la misère et le vide.

4. L’addiction sexuelle un amour faux. Profondément dans son cœur, celui qui se bat contre l’addiction sexuelle croit qu’il ne peut pas être aimé tel qu’il est, alors il se tourne vers le désir pour être aimé, consolé et approuvé.

5. L’addiction sexuelle est une substitution malade de l’amour de Dieu. Dès la naissance nous sommes tous nés avec la faim de Dieu ; nous avons soif de Son amour, sa grâce, son approbation, sa joie et sa paix. Celui qui se bat contre l’addiction sexuelle ne croit pas que le Dieu vivant peut l’accepter alors il porte un masque pour cacher qui il est. Il connaît peut être la théologie de la grâce, mais celui qui lutte contre l’addiction sexuelle n’a jamais accepté le don de la grâce de Dieu dans son cœur. Ses actes en sont la preuve, ce que nous faisons révèlent ce en quoi nous croyons.

6. L’addiction sexuelle est un poison sur le plan spirituel, émotionnel et psychologique. Elle vide l’âme d’un homme et le fait tomber dans la misère, désespéré. Elle détruit les hommes, les femmes et les enfants ; les mariages et les familles. Le désir pourrit les églises de l’intérieur, et comme nous le montre l’histoire, elle peut détruire une nation.

7. L’addiction sexuelle est un culte idolâtre. L’homme ou la femme qui salut le dieu du désir en fait un objet d’adoration, leur raison de vivre. Ce que nous adorons devient notre maitre.

Un chrétien qui est dépendant de l’addiction sexuelle est quelqu’un qui tente d’avoir un faux bien être dans le désir et l’amour de Dieu. Leur relation avec Dieu est au mieux tiède.