La modération sexuelle n’est pas suffisante

C’était la fin de l’automne 1998, j’étais parti en voyage d’affaires et je m’étais vautré à nouveau dans des films pornos dans la chambre d’hôtel  mais sans masturbation. Bien que ne m’étant pas masturbé, les images, la saleté et la honte qui m’envahissaient  n’en étaient pas moins intenses.

Un des  problèmes était les 12 étapes du programme de modération sexuelle. Cela commençait par : aucune masturbation  ni aucune relation sexuelle avec une autre personne   en dehors de son épouse, ce qui était normal, mais  il y avait ensuite une déclaration bizarre sur « la vraie modération c’est-à-dire  la victoire progressive sur la luxure ». « La victoire progressive sur la luxure » étant vraiment quelque chose de difficile à saisir(ou vraiment vide de sens) tout le monde s’est concentré sur l’aspect physique de la définition. L’objectif majeur de tout le groupe était de devenir sobre. Les personnes sobres depuis un an ou plus ont été révérées comme des prophètes et les nouveaux arrivants se sont attroupés autour d’eux pour savoir comment ils étaient  devenus sobres.

Au début 90 lorsque j’ai commencé à participer au programme en 12 étapes, j’ai sauté à pieds joints là-dessus et totalisé 18 mois de sobriété . Après cela, j’étais l’un de ceux que l’on admirait.

J’étais devenu « l’Oracle de la Liberté de la Luxure ». Ou du moins le pensais-je.

Le dictionnaire Américain Heritage définit la sobriété comme “modération ou abstinence dans la consommation d’alcool ou de drogues.

Bien que je me sois abstenu de porno, de masturbation et de sexe hors mariage durant un an et demi il y avait toujours ce vide persistant et la solitude intérieure qui me rongeaient. Ce vide spirituel a pris le dessus lors de mon voyage d’affaires au Canada quand j’ai perdu mes 18 mois de modération lors d’une orgie de masturbation et téléphone rose. J’ai fait un bond en arrière me retrouvant  avec ceux qui n’étaient pas dignes de la distinction de 30 jours d’abstinence.

J’ai rapidement rebondi et je suis resté sobre durant 3 ans . Avec 3 ans d’abstinence, j’ai pensé que les autres devraient se prosterner devant moi quand je traversais une  pièce. Comment pourrais-je chuter à nouveau après un temps si long ?

Nous avons quitté Los Angeles pour Colorado Springs en 1995.Mon assistance partie, le vide toujours présent s’est intensifié. Je suis retombé très  durement et ai perdu mon abstinence dans une débauche de  porno et de masturbation. Cette fois-ci, Je n’ai pas pu récupérer  et j’ai sombré dans une période de 3 ans de débauche, de honte et de dépression.

J’ai commis beaucoup d’erreurs (et j’en ai vu beaucoup commettre les mêmes,)en faisant de l’abstinence sexuelle le centre de leur objectif. J’ai vu beaucoup de gars s’adonnant au porno se déclarer « sobres » juste parce qu’ils ne se masturbaient pas. J’en ai fait partie. C’est comme un alcoolique qui se déclare sobre parce qu’il boit de la bière au lieu du wisky.

La fierté de demeurer « sobre » sur la durée représente un piège dans lequel il est aisé de tomber et moi aussi j’ai touché le fond. C’est dur de naviguer à vue alors qu’il y a  des trous béants sur la route et que vous avez  l’airbag d’ego collé au visage.

J’ai souvent marché au bord de la falaise, essayant de voir jusqu’où je pouvais aller dans la luxure sans perdre l’abstinence. En vérité, je ne m’étais pas engagé à fuir le péché sexuel, et je continuais à jouer avec lui. Les standards de sobriété du programme que je suivais en fait permettaient cela, proposant assez d’échappatoire pour se donner bonne conscience assez aisément

La pureté et la sobriété ne sont pas la même chose.

Le dictionnaire américain définit ainsi la pureté

1. La qualité ou la condition d’être pur.

2. Liberté de péché ou culpabilité; innocence; chasteté.

Pour finir, nous devons regarder à Dieu pour connaître les standards de la pureté sexuelle et ce qu’Il nous demande  va bien au-delà des apparences.

Mathieu 15:19

Car, c’est du cœur que proviennent les mauvaises pensées qui mènent au meurtre, à l’adultère, à l’immoralité, au vol, aux faux témoignages, aux blasphèmes.

Notez que Jésus est passé du physique au spirituel quand il a parlé des standards de Dieu pour la pureté sexuelle. Tandis que les hommes se concentrent sur les apparences, Dieu regarde au coeur car c’est de là que viennent les mauvaises pensées, les meurtres les adultères les fornications les vols les faux témoignages et les calomnies.(Mathieu 15 :19). Jésus n’a pas laissé d’alternative quand il a placé la norme de la pureté sexuelle. Dès que nous convoitons  dans notre cœur nous avons péché, nous avons « perdu notre abstinence ». Il n’y a pas de troisième règle comme certains l’ont préconisé.

Je reçois des mails de gars qui se plaignent de ce que je préconise l’abstinence de la masturbation et à présent je peux comprendre : « c’est impossible » ; qui peut y parvenir ??! qui peut nettoyer leur cœur ? » Si vous pensez cela, vous êtes sur la bonne voie car le standard de Dieu pour la pureté sexuelle est impossible et je crois qu’Il l’a voulu ainsi. Seul Dieu peut transformer un cœur sale plein d’impureté sexuelle  en un cœur pur.

Devant  les standards de Dieu concernant la pureté sexuelle, je suis obligé de plier le genou. Je lève le drapeau blanc, et je déclare ma banqueroute. La bataille est finie avant de commencer et je suis du côté du perdant. Je suis voué à l’échec chaque fois j’essaie de vivre en accord avec la norme(le standard) de Dieu, de la même manière  je ne peux pas nettoyer mon coeur. Cela signifie que je dois laisser tomber l’idée que j’ai le pouvoir(la puissance) à l’intérieur de moi “pour être assez bon, “et que  je dois entièrement m’appuyer sur Dieu si je veux vivre une vie libérée de la luxure.

Ezéquiel 36 :26 dit : «  Je vous donnerai un cœur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau, j’enlèverai de votre être votre cœur dur comme la pierre et je vous donnerai un cœur de chair“. Je ne peux pas me vanter d’un nombre  de mois ou de jours “dabstinence”, parce que la liberté du péché que je vis  aujourd’hui est un cadeau du Seigneur.

La découverte de la vraie pureté sexuelle qui est la liberté de la luxure dans le cœur , ne vient pas de l’abstinence. La liberté vient lorsqu’un cœur vide affamé misérable est rempli de l’amour de Dieu. Si un homme devient abstinent mais que son cœur reste vide, finalement il retournera à la luxure ou un autre amour contrefait (comme je l’ai fait). Ce dont nous avons réellement besoin c’est de remplir notre cœur avec quelque chose de beaucoup plus puissant merveilleux et plus pur que la luxure.

Dans son livre la poursuite de Dieu ,AW Tozer écrit :

« Car ce ne sont pas les simples mots qui nourrissent l’âme mais Dieu lui-même et tant que   les personnes ne  trouvent pas  Dieu dans une expérience personnelle ils ne sont pas rendus  meilleurs en ayant simplement  entendu la vérité. La Bible n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour amener les hommes à une connaissance intime et satisfaisante de Dieu, de comprendre  qu’ils peuvent entrer en Lui, qu’ils peuvent se réjouir en Sa présence, qu’ils peuvent goûter et connaître la douceur intérieure de Dieu lui-même dans le plus intime de leur cœur.

Une fois que vous avez gouté  et connu la douceur intérieure de Dieu lui-même au centre de votre cœur, vous trouverez  la puissance de vivre en accord avec Sa norme impossible de pureté sexuelle. Un cœur qui prospère et se nourrit de l’amour de Dieu n’a aucune faim pour les contrefaçons pathétiques comme la luxure. Quand vous faites de la connaissance et de l’amour de Dieu  votre objectif vous trouvez  la pureté sexuelle. Mais quand vous pratiquez seulement l’abstinence ou la modération comme les hommes l’appellent, vous allez continuer à rater votre but car il n’y a pas de puissance là dedans. L’objectif n’est pas que vous devez être assez bon pour que Dieu vous aime, mais de chercher à  le connaître comme l’a dit Paul en Philippiens 3 : 8-11

Philippiens 3:8-11 :“Je vais même plus loin: tout ce en quoi je pourrais me confier, je le considère comme une perte à cause de ce bien suprême: la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. A cause de lui, j’ai accepté de perdre tout cela, oui, je le considère comme bon à être mis au rebut, afin de gagner le Christ.

Mon désir est d’être trouvé en lui, non pas avec une justice que j’aurais moi-même acquise en obéissant à la Loi mais avec la justice qui vient de la foi en Christ et que Dieu accorde à ceux qui croient.

C’est ainsi que je pourrai connaître le Christ, c’est-à-dire expérimenter la puissance de sa résurrection et avoir part à ses souffrances, en devenant semblable à lui jusque dans sa mort, afin de parvenir, quoi qu’il arrive, à la résurrection d’entre les morts.

La justice c’est à dire un coeur pur vient après lorsque  nous le connaissons et l’avons fait Seigneur de nos vies. Il ne perdra pas de temps en essayant de rivaliser avec nos autres dieux comme la luxure, le travail, les relations de la vie, ou la fierté que nous pouvons éprouver  devant notre  abstinence. Nous devons prendre  un engagement total cohérent sans compromis et par tous les moyens comme Paul qui a subi la perte de toutes les choses.

Ce ne sont pas les simples mots qui nourrissent l’âme mais Dieu lui-même. La bible n’est pas une fin en soi mais un moyen pour apporter aux hommes une connaissance intime et satisfaisante de Dieu, écrit Tozer. Je rencontre beaucoup d’accros du sexe chrétiens qui stockent des volumes entiers de la bible dans leur tête, ont plein  de merveilleux ministères et qui n’ont jamais eu leurs âmes nourries par Jésus. Ils n’ont jamais goûté et connu la douceur intérieure de Dieu lui-même dans l’intimité de leur cœur. Ils connaissent peut-être la théologie de la grâce, mais elle ne touche pas leur cœur. Ils sont simplement aussi vides et misérables que je l’étais.

Ce qui éloigne la personne dépendante  du sexe de la joie de la présence de Dieu est un sentiment de honte intérieur à laquelle ils n’ont jamais fait face. Une fois libérés des chaînes du mensonge, ils sont libres de savourer  l’amour de Dieu et alors  les obsessions et compulsions  sexuelles disparaissent.

Le fait de suivre la norme de pureté sexuelle n’enlève pas la nécessité de ne pas rester dans l’isolement, d’aller dans des groupes de soutien, d’avoir des partenaires de responsabilité et de s’éloigner des pierres d’achoppement la de tentation. 100% de la responsabilité de ne pas satisfaire les désirs de la chair se trouve en nous. Dieu ne va pas aller dans cette poubelle à revues pornos ni éteindre la télé ou l’ordinateur à votre place. Vous devez être participants dans la lutte contre l’immoralité sexuelle et non flirter avec le bord du précipice.

L’abstinence des actes externes de péché sexuel est le point de départ ; le commencement, pas la fin. La liberté du péché sexuel dans le coeur, qui est la véritable abstinence , vient après que nous ayons restauré  notre Premier Amour.

Tu me feras connaître le chemin de la vie: plénitude de joie en ta présence, et bonheur éternel auprès de toi.

Psaume 16:11

Heureux les hommes qui suivent ses préceptes et cherchent à lui plaire de tout leur cœur.

Ils ne commettent pas le mal, ils suivent les chemins que Dieu leur a tracés.

Psaume 119 :2-3